Vie au Maroc, Vie d'Expat

Première expatriation : c’est nul !

Cela fait maintenant quelques mois que j’ai emménagé ici, à Casablanca. J’ai 14 ans.

Avant mon expatriation je n’avais jamais déménagé de toute ma vie (ou alors j’étais trop petite pour m’en souvenir !).

J’ai pensé que cela pourrait être une bonne idée de partager mon point de vue sur cette aventure, le point de vue d’une ado.

Je dois avouer que lorsque mes parents m’ont appris qu’on déménageait au Maroc, je n’ai pas sauté de joie, mais alors PAS DU TOUT !

SMILEY COLERE

Je leur en ai énormément voulu car évidemment je ne voulais pas que ma vie change.

Tout le monde trouvait au contraire que c’était « une chance que je n’aurais pas deux fois dans ma vie ! »

A force de l’entendre encore et encore, j’ai réalisé que de toute façon la décision de mes parents était prise et que je n’aurais aucun mot à dire là-dessus. Super !

Nous nous sommes donc rendus à Casablanca pour la première fois, en avril dernier, pour visiter un peu les différents quartiers. Autant dire que j’ai fait la tête durant tout le séjour et même les allées avec des palmiers ne me faisaient pas rêver.

parc-de-la-ligue-arabe

Alors oui certes il y avait la plage, les centres commerciaux et tout ce qui va avec mais je n’étais pas prête à quitter ma bonne vieille France.

FRANCE

Mais bon… comme je l’ai dit je n’ai pas eu le choix.

En septembre, j’ai fait ma rentrée de 3ème au Lycée Lyautey à Casablanca.

Considérée comme la plus grande école française à l’étranger, elle est immense, c’est clair.  N’ayant pas visité l’établissement auparavant, la première semaine a été catastrophique pour trouver les salles de cours.  Merci les plans des bâtiments placardés sur les panneaux d’affichage !

Comme nous sommes dans une école française, les manières d’enseigner restent quasi identiques à celles de mon ancien collège. Le niveau en langue, est bon, très même, mais avec un peu d’efforts, j’arrive à suivre.

A Casablanca, j’ai aussi découvert les fameux bus jaunes, comme aux USA, enfin presque. J’ai trouvé cela plutôt cool ! Sauf qu’il faut se lever très tôt pour le prendre : 6h45… moins cool.

images (2)

Toutefois, je me suis assez vite habituée. Et puis le chauffeur nous embarque quasiment en face de chez nous.

En classe, je suis aussi passée de 2 Mathilde ou 2 Théo à 3 Ryan, 2 Mehdi et 4 Kenza ! C’est d’ailleurs assez amusant quand un prof en appelle un seul et que tous se retournent.

Moi c’est plutôt avec mon nom de famille que les profs ont eu du mal au début. Ils voulaient absolument ajouter un « e » en plus à la fin !

La plupart des élèves sont marocains. Toutefois il y aussi pas mal d’expatriés. Et eux  viennent de partout dans le monde. Exemple : Zambie, Roumanie, Ukraine et même Slovénie ! Je fais petite joueuse quand on me demande d’où je viens et que je réponds la France.

On a aussi vite fait de repérer qui habite le Maroc depuis longtemps ou depuis peu. Certains connaissent l’arabe, d’autres non mais tous ont la faculté de lier facilement conversation. C’est typique d’ici : « Bonjour, ça va bien ? Pas trop fatiguée ? » Alors que vous ne les connaissez pas du tout !

Tout le monde parle avec tout le monde ! Au final vous finissez par savoir qui est qui en moins de deux semaines !

Certaines choses me manquent (pas forcément dans l’ordre hein) :

SAUCISSON
CHOCOLAT

– La pluie (oui parce qu’ici aucun risque d’avoir du mauvais temps hein… au début c’est bien mais bon 27° à la fin novembre…)
– Mes amies (évidemment !)

Résultat de recherche d'images pour "friendship never ends"

Et puis, il y a un truc qui m’énerve mais vraiment : qu’on me considère toujours comme une touriste !

Je m’explique : ayant des cheveux et des yeux clairs, on sait tout de suite que je ne suis pas d’ici mais quand même, arrêtez d’essayer de me vendre des souvenirs tous les trois mètres !

Mon premier bilan après 3 mois ici, est mitigé. D’un côté je me suis bien intégrée mais de l’autre, la France me manque beaucoup. Je suis passée d’une petite ville en bord de Seine et d’Oise, toute mimi et verte, à une métropole de plus de 4 millions d’habitants avec des voitures PARTOUT.

Quand on me demande si je préfère le Maroc ou la France, je réponds que c’est trop différent pour être comparé. Et c’est totalement vrai. Ce n’est pas la même culture, la même façon de penser que celle avec laquelle j’ai grandi jusqu’à maintenant.

Je trouve important de partager mon expérience avec les adolescents qui se retrouvent dans la même situation que moi.

J’avoue ! Je ne digère toujours pas le déménagement trop soudain (cela s’est fait en deux mois !) et continue de faire presque toujours autant la guerre à mes parents (sans mes frères, vive la solidarité!).

Alors  vous autres, adolescents qui n’avez pas le choix et donc subissez la décision de vos parents, comme moi, dites vous qu’au moins quand vous rentrerez dans votre pays d’origine, vous aurez quelques anecdotes de plus à raconter à vos amis ou votre famille.

Résultat de recherche d'images pour "panneau france et maroc"

-Queen M       (La seule et unique !)

 

 

PS: Bon j’ai comme l’impression que les parents vont m’en vouloir car j’ai encore plus remonté leurs enfants, qui sont déjà réticents. Désolée !

2ème ps : Toi qui vit la même situation que moi, rebelle toi vite avant que tes parents ne t’empêchent de lire cet article !!!

 

7 commentaires sur “Première expatriation : c’est nul !

  1. Pauvre titoune. .moi aussi je ai beaucoup bougé mais je suis restée en France ..j aimais tout recommencer. … je trouve ton article surper…et très clairvoyant…en effet c est une superbe expérience qui te servira dans ta vie future et t’enrichira fait confiance aux parents 😉
    Encore encore…bon courage bizous de france

    J'aime

  2. Bravo maelys ! C’est touchant… un vrai talent !!!
    Je suis sure comme tu dis que tu en garderas de superbes souvenirs ou anecdotes ! Courage ☺️
    À bientôt 👋

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.