Vie au Maroc, Vie d'Expat

Sana Saida 2018

Vous avez compris  ?

Bravo vous parlez darija.

C’est quoi le darija ?

C’est le dialecte local, le patois du coin. Et je peux dire que ce n’est pas facile à apprendre. Parce que certains sons sont à former au fond de la gorge ou, au contraire, à l’expiration, et sont donc totalement éloignés du français.

Ce dialecte étant oral il n’est pas aisé à retranscrire par écrit car nous n’entendons pas tous les mêmes nuances.

Toutes les semaines, j’assiste à un cours de 2h dispensé par une dame adorable qui nous reçoit chez elle, dans l’un ou l’autre de ses salons marocains. Elle a une grande patience car nous sommes des élèves parfois dissipés.

Certaines d’entre nous vivent depuis des décennies à Casablanca et s’y mettent aujourd’hui donc moi fraîchement arrivée il y a 4 mois, j’ai toutes mes chances : même si je ne retiens que 3 ou 4 mots par cours, c’est déjà çà.

Car le truc ensuite c’est de comprendre les autres : à la radio, dans la rue, au marché…Et là et bien, pour l’instant en ce qui me concerne, c’est simple je ne comprends rien du tout ah ah ah !

Pourtant, il y a toute une panoplie de mots qu’on connait et utilise déjà en France « chouia » qu’on traduit par « un peu », « besef » « beaucoup »…

Pendant le dernier cours, nous avons été amenés à discuter recettes de cuisine et c’est comme cela que j’ai découvert que la personne à ma gauche, établie depuis de longues années à Casablanca, venait du nord finistère, de Kerlouan même et mieux : que nous avons même travaillé au même endroit à des années d’intervalle dans la même société. Le monde est petit n’est-ce pas ?

Depuis 4 mois ici, j’ai évidemment goûté aux spécialités. Malheureusement, les recettes ne sont pas toujours faciles à reproduire car souvent elles sont réalisées de façon un peu instinctive.

C’est le cas par exemple des fameuses crêpes à 1000 trous ou baghrir…un véritable régal…

P_20171127_132912.jpg

Grâce à mon robot magique, j’ai désormais une recette que je vous communique :

  • 500g de semoule fine
  • 60 g de farine blanche
  • 20 g de levure de boulanger
  • sel
  • 2 sachets de levure chimique
  • 1 litre d’eau

Mélanger tous les ingrédients (sauf levure chimique). Une fois que la pâte est lisse, ajouter les 2 sachets de levure. Laisser gonfler et reposer quelques minutes.

Sortir une poêle à blinis et procéder de la même façon que pour les crêpes bretonnes (petite louchée).

A déguster avec du sucre,  du beurre salé fondu, du miel ou encore du sirop d’érable..

Au petit déjeuner ou au goûter humm…trop trop bon…

P_20171110_140427

Une autre spécialité de crêpes marocaines s’appelle les « msemen ».

P_20171025_112109

Avec du fromage fondu c’est apprécié par tous

Et puis bien sûr il y a le couscous !

P_20171027_144439

et aussi cet autre plat traditionnel, le tajine qui nécessite d’avoir le plat ad’hoc

P_20171012_141919

Petite astuce : lors de l’achat, bien s’assurer que le plat ne contient pas de plomb sinon il explosera dans le four.

Après achat, laisser le tremper pendant 24h dans une grande bassine remplie d’eau froide. La terre cuite se gorgera d’eau et ainsi il n’y aura aucun risque lors de la cuisson au four.

Ensuite et bien place à vos envies. Etes-vous plutôt tajine au

P_20171016_152615

poulet, citron olives ou alors viande oeuf ?

P_20171117_144951

Miam miam hein ?

Vous qui cherchez de nouvelles idées de repas et bien voilà ! Vous avez maintenant quelques petites idées pour changer du quotidien…

Alors à vos fourneaux et encore bonne et belle année 2018 !

 

 

4 commentaires sur “Sana Saida 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.