Vie au Maroc, Vie d'Expat

Vive Dédé La Bricole !

C’est vrai nous sommes un peu fêlés….Plier une expatriation, vacances aux USA inclues, en 4 mois, ne peut que forcément relever d’une perte momentanée de la raison. Pourtant c’est ce que nous avons fait !

Quand nous sommes venus 4 jours fin mai 2017, pour chercher notre futur nouveau « chez nous », le programme était intense : 9h-19h avec  juste une pause de 45 minutes pour le déjeuner !

30 maisons visitées, dans des états et à des budgets divers avec l’obligation d’un choix définitif à la fin du week-end. Certaines villas étaient magnifiques mais totalement hors budget, d’autres peu fonctionnelles et dans d’autres encore, nous ne nous sentions pas à notre aise.

Certaines visites ont même été comiques, atypiques comme cette maison visitée, volets tous fermés parce qu’occupée par des femmes issues d’un des pays du Golfe ou encore cette autre avec des fenêtres qui donnent… sur un bidonville et une décharge.

Au final, la maison que nous avons choisie, remplit nos critères même si elle n’est ni de construction récente ni moderne.

Parmi toutes ces visites, évidemment, quelques détails nous ont échappé lors de notre choix et ont d’ailleurs même continué de nous échapper dans l’effervescence du déménagement qui a suivi.

Ce n’est qu’une fois bien sur place que nous avons relevé quelques dysfonctionnements.

Ainsi par exemple, à l’arrivée le chauffe-eau ne fonctionnait pas. Il n’y avait donc que de l’eau froide. Ce n’est pas grave; on est au mois d’août, il fait beau, il fait chaud !

Et puis il y a :

P_20170929_123058

Après une première intervention du plombier, décision fut prise de changer le chauffe eau. Et comme le débit restait très faible, le plombier est encore revenu pour régler ce détail : 10 jours se sont donc écoulés sans eau chaude ! Heureusement effectivement qu’il faisait beau et chaud !!!

D’autres points devaient être réglés. En France bien entendu, tout ceci aurait été réglé avant l’arrivée des occupants. Au Maroc, il semble que non.

Mais tout va bien et il n’y a pas de problème : l’autre expression favorite marocaine !

La difficulté réside seulement dans 2 points : 1/quand viennent les ouvriers 2/ comment sont réalisés les travaux.

La question du « quand » est un vrai sujet. Il m’est arrivé d’attendre le réparateur toute une journée puis d’apprendre à seulement 18 h qu’il ne viendrait pas ce jour là. Mais peut-être demain. « Inch allah ». Ce qui ne veut pas forcément dire « oui, à demain » !

J’ai ainsi attendu l’installateur de la fibre, avec qui j’avais rendez-vous à 15 h. J’ai bien vu ce monsieur à 15 h dans la rue. Il m’a dit « j’arrive Madame t’inquiète pas »… puis je ne l’ai plus revu ce jour là !

La seconde question est comment sont réalisés les travaux.

Et c’est à ce moment là, au vu de ce que j’ai vu et vécu durant ces dernières semaines que j’ai adopté ce nom de « Dédé la Bricole » pour chaque intervenant !

Quand enfin, l’installateur de la fibre est réellement venu et qu’il m’a demandé où je voulais le câble de la fibre, je lui ai désigné le salon. Et bien du coup, il a percé là :

Parce que c’était le chemin le plus court ! Mais pourquoi dans le rebord de fenêtre ?

Aucune gaine de protection dans le mur pour protéger le câble, pas la peine cela ne sert à rien…hop on passe le câble directement !

P_20180120_102651

Quand nous avons relevé le fait qu’aucune ou presque de nos fenêtres ne fermait correctement (un peu embêtant tout de même surtout au rez de chaussée !), je me suis entendu dire : « pas de problème Madame t’inquiète pas, je t’envoie des ouvriers top » !

Deux ouvriers sont venus… plusieurs fois… Ah oui parce qu’ils reviennent toujours plusieurs fois..Et d’ailleurs ils ne comprennent pas non plus qu’on demande à quelle heure ils viennent. Comme nous sommes des étrangers, nous avons évidemment du personnel et donc il y a forcément quelqu’un pour ouvrir la porte ! Sauf que … ce n’est pas forcément le cas chez nous !

Donc ils disent qu’ils viennent à 11h et en fait, ils sont là dès 9h ou bien, 14h : les horaires sont très aléatoires !

Pour ma part, j’ai fini par me faire une règle en semaine d’être tous les jours, désormais, lavée et habillée au plus tard pour 8h.

Car, sinon et c’est systématique, après 8h, à chaque fois que je suis sous la douche, on sonne !!!! Grr…Et devinez qui se retrouve à devoir ouvrir la porte, avec encore l’eau qui ruisselle sur la peau, les cheveux en bataille et évidemment avec sur le dos juste le premier truc chopé dans le placard donc pour le look élaboré « fashion victim » hein, faudra repasser ?

D’où l’intérêt de l’acquisition de cette fabuleuse tenue que constitue la djellaba : peu importe que tu sois en pyjama, en sous vêtements ou en jogging en dessous, au dessus tu es en tenue décente…

Bref revenons aux fermetures.

Les ouvriers arrivent pour s’assurer que les fenêtres ferment. On pense qu’ils vont installer sur les baies vitrées du rez de chaussée, ce type de fermeture :

verrou-baie-coulissante-pose-new

ou à minima çà :

fermeture coulissante

Mais au final c est çà :

P_20180120_102811

Avec le trou qui va bien, soudé n’importe comment avec des gerbes d’étincelle, sans aucune protection de l’environnement, ni de l’ouvrier pied nus, sans même des lunettes de soudure !

p_20180120_102757.jpg

Parce que désormais il va falloir aussi choisir : soit la fermeture de la baie vitrée soit l’isolation !

P_20180120_121902

Nous avons connu aussi quelques désagréments électriques, exactement comme le raconte Gad Elmaleh dans un de ses sketchs : mise en route du micro-ondes et … ouverture de la porte du garage !

Chez nous c’était allumage des lampes de la porte de devant, dans le jardin et hop les plombs qui sautent en intégralité dans la maison alors qu’il y a plusieurs tableaux électriques (ne me demandez pas pourquoi !).

Là encore, un électricien est venu….plusieurs fois. Il s’est occupé par exemple des plafonniers dans la cuisine.

P_20180120_105942

L’un avec globe et l’autre sans ! Pourquoi ?

Parce que pour le second il n’avait plus l’ampoule qui correspondait. Donc il a installé une ampoule classique. Mais du coup impossible de revisser le globe au-dessus, cela ne passe pas.

Lui : « Madame tu choisis : la lumière ou le globe ? »

Moi : »Et la bonne ampoule c’est possible ? Non ? »…

Bon ben … Madame a choisi la lumière !

L’ouvrier a aussi « réparé » les spots de jardin. : « Madame, ce soir tu allumes toutes les lampes et demain tu me dis que tout va bien ».

Disciplinée (si si ça m’arrive !), Madame allume les spots à la nuit et après quelques minutes, une forte odeur de brûlé ne tarde pas à emplir les narines : il y a quelque chose qui brûle quelque part, c’est sûr, il y a un truc qui se consume. Hop ! J’éteins vite les lampes et le lendemain matin, voilà ce que je retrouve dans le jardin.

L’espèce de collant scotché autour du spot a fondu sous l’effet de la chaleur et a provoqué l’expulsion du cadre et de la vitre de protection ! Heureusement que personne ne se trouvait à cet endroit au moment de la chute !

Fort mécontente, j’interpelle l’agent immobilier, venu se rendre compte de l’avancée des travaux, qui me répond : « Ah oui Madame c’est mieux si tu prends des ampoules à LED car elles ne chauffent pas !!!!! »

SMILEY COLERE

Vous l’avez compris, les travaux ici c’est une expérience de vie à part entière.

La patience n’est pas ma qualité première. Par contre je sais m’adapter. Donc j’ai fini par m’adapter et comprendre qu’ici je n’aurais pas la réparation bien faite et propre selon les normes auxquelles j’étais habituée en France !

Bon ! Je me suis quand même vue à Nice, le 31 décembre dernier, vérifier la fermeture de la baie vitrée de ma chambre d’hôtel et m’extasier devant le fait que non seulement elle fermait correctement mais qu’en plus c’était bien fait ! Ah ah ah !

Après avoir donc subi quelques journées/semaines les désagréments liées à ces travaux de remise en état, j’étais plus que ravie de n’avoir plus personne à demeure non stop (parce qu’il m’est arrivé d’avoir 6 ou 7 Dédé La Bricole, aux mêmes moments et c’est juste l’enfer).

Et la pluie est arrivée, à Casablanca.

Une copine a passé une journée à éponger l’eau qui coulait de ses rebords de fenêtres. A sa demande d’isolation auprès du propriétaire, ce dernier lui a répondu qu’en jours de pluie (parce qu’effectivement ce n’est pas juste une averse mais de la pluie en continu lorsqu’il pleut vraiment), elle n’avait qu’à fermer tous ses volets… en pleine journée… Ah bah oui logique !

Avec l’humidité liée à la pluie, une autre copine a eu des soucis électriques.

Evidemment, nous étions dans l’expectative; les premières pluies, le chauffage etc…Mais non pas de problème…

Et puis lundi matin, j’ai retrouvé le tapis tout neuf, plein d’eau. L’eau gouttait du plafond… Cela venait de la terrasse.Pour le coup notre propriétaire a été très efficace.

Alors Dédé La Bricole est de retour : toute une journée, 3 ouvriers ont cassé le carrelage au dessus de ma tête.

P_20180117_132901

J’ai vu une bouteille de gaz passer. Un gigot bitume s’organisait-il ?

P_20180117_132908

P_20180117_132917

P_20180118_152957

Mais non ! C’était pour refaire l’étanchéité de la terrasse !

Il faut désormais que cela sèche.

P_20180118_152941

Et bien sûr les ouvriers vont revenir mais je n’ai absolument aucune idée de la date ni de l’heure ! Donc promis, avant 8h, tous les matins je serai prête !

Le chef m’a dit qu’il allait me proposer des échantillons de carrelage à choisir. Soit ! Mais la peinture des murs ? On en parle de la peinture des murs ?

Vive Dédé La Bricole !

dede

 

 

 

 

 

12 commentaires sur “Vive Dédé La Bricole !

  1. Hello ma belle ! Merci pour ton retour. Cela fait plaisir. Je ne suis pas sûre de devenir plus cool comme tu dis ce n’est pas trop dans mon caractère mais je m’améliore avec l’âge hi hi hi ! Je t’embrasse.

    J'aime

  2. Non mais un brico ! Bien moins achalandé qu’en France. Par contre ici il y a plein de petites échoppes. Tu peux acheter ds vis à un endroit de l’huile pour chaine de vélos ailleurs etc etc

    J'aime

  3. Quelle histoire. … patience ma pauvre…. mais je sais que ta faculté d adaptation est une des tes nombreuses qualités…. dans le sud c est souvent cool….on apprends vite à être plus cool pour certaine chose. … alors au delà de la méditerranée. ..tout un programme.. bon courage et merci de nous faire partager avec humour tes moments de vie. …biz
    Ln

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.