Vie au Maroc, Vie d'Expat

Mon meilleur ami en 2020 !

Mais si je suis sûre que vous le connaissez ! Non pas celui-là…

Encore que le distributeur de sous est aussi un ami très proche vu qu’au Maroc, même à Casablanca, on règle presque toutes les dépenses quotidiennes en argent liquide.

Non, je vous parle de l’autre…Celui qui contient toute votre vie !

Eh non mesdames, celui-là c’était Avant ! Et oui, avant c’était bien lui : votre sac à mains.

Mais aujourd’hui, même le baise-en-ville est supplanté !

Alors vous avez trouvé ?

Oui c’est çà c’est lui : celui que vous tenez à la main, celui qui vous sert de support de lecture pour cet article.

Et oui, j’ai nommé l’Indispensable et Incontournable téléphone mobile ou GSM comme disent certains anglo-saxons ou apparentés de ma connaissance !

Le téléphone mobile

Pas question de l’oublier ! Que celui ou celle qui n’est jamais repassé(e) chez lui/elle parce qu’il/elle l’avait laissé dans l’entrée, dans une poche etc, lève le doigt ?

Et quel drame si on oublie de le charger ! Cela peut même être utilisé en technique d’approche…. »La Gazelle..Sidi, désolé(e) de vous déranger….pourrais-je vous emprunter votre chargeur le temps de…. ? A tel point que certains restaurants ici peuvent vous prêter une prise voire même un chargeur, si besoin !

A Casablanca, tout le monde a un mobile. Quand une personne passe chez vous, il n’est pas rare qu’elle vous « emprunte » une prise électrique.

Ce nouveau compagnon de vie n’est pas qu’un simple outil de communication. Si pour ma part, mon forfait est encore de 5h d’appels par mois, parce que je suis une pipelette incorrigible, celui de mes enfants ne compte plus qu’une unique heure et devinez quoi : ce forfait là n’est jamais dépassé !

Parce que l’engin ne sert plus simplement à téléphoner mais offre un éventail toujours plus fou de fonctionnalités.

Au quotidien, dans mon rôle de taxi dans les méandres de cette immense cité, il est ma boussole pour tout trajet car figurez-vous qu’il n’y pas de GPS de série dans mon auto moderne !

L’objet me permet de prendre de jolis clichés que je poste de temps en temps sur la page Facebook du blog ou du compte Instagram.

Il m’est indispensable pour la plateforme Casa Bénévolat car il convient d’interagir avec les intéressés quasi immédiatement tout comme pour mon job de coach voyage pour la destination Maroc, chez Personal Traveler.

Et il y a cette merveilleuse application qui permet de communiquer gratuitement dans le monde entier, sans contrainte de temps, de lieu de frontières, d’horaires à 2 ou à 150. Dépassé le SMS !

Je l’utilisais peu en France mais au Maroc…. Yalla !

Au Maroc

A peine a t’on donné son nom et son numéro à quelqu’un que non seulement on se retrouve dans sa liste de contacts mais aussi embarqué dans des groupes.

Et on ne nous demande pas notre avis ! Régulièrement on n’y est même pas poli ! Parfois, l’objet du groupe est inconnu. On le quitte alors et vlan on nous y recolle !

Parfois, le groupe est constitué d’inconnus. A 30, 40 ou 50 personnes et 200 messages en 2h ou dans des groupes aux noms homonymes et là gare à la gaffe ! Il arrive aussi qu’on serve de test, de pense bête.

Ou qu’on se fasse éjecter sans même une minute de préavis et surtout sans même un mot gentil. Adieu les bonnes manières et la courtoisie !

Parfois l’objet vibre, clignote, refuse de coopérer et on l’éteindrait bien jusqu’à l’année suivante !

Et puis il y a ces moments de partage; d’anecdotes, de photos, de films, de sourires et de rires qui me font sentir que malgré la distance, le temps, le lieu, l’autre est là, près de moi.

Mon meilleur ami est alors magique.

Et comme le perroquet, il peut répéter à l’infini !

 

 

 

 

 

Les voyages de la Tribu·Vie au Maroc, Vie d'Expat

Pause gourmande

Après les fêtes, voici le temps de la Détox ! Après le régal des papilles, voilà la période de l’assainissement des organes ! Stop aux repas riches, vive le radis noir, le jus de betterave et le fenouil ! Vive la diète !

Mais la diète ne veut pas dire tristesse ni éradication définitive de douceurs; surtout quand vous ne faites que lire cet article !

Car aujourd’hui, je vous emmène dans un univers qui met en joie vos sens. Une pause gourmande ! Et sans prendre un gramme, si vous vivez à distance. Parfait non ?

Bienvenue dans le Sud-ouest de la France !

Bienvenue chez Gaëlle et Gilles, à Preignac en plein vignoble du Sauternes, à une heure de Bordeaux environ. Bienvenue dans la boulangerie-pâtisserie de mes cousins.

J’y étais juste avant les fêtes de Noël et leur dédie cette chronique avec affection.

Etablis dans la commune depuis plus de 12 ans, Gaëlle et Gilles sont totalement à leurs affaires en cette période très intense.

Gaëlle, véritable cheffe d’orchestre s’active au magasin, de la décoration au ménage, de la gestion et préparation des commandes à la comptabilité, des relations publiques aux ressources humaines, sans oublier la tournée matinale de livraison du pain et des viennoiseries 7 jours sur 7 et toujours avec bonne humeur !

Gaëlle explique à Loulou, stagiaire, l’importance d’une belle présentation des différents produits

Des passionnés pour un métier difficile

A l’arrière, en coulisses, Gilles, pâtissier, chocolatier, boulanger et compagnon, passionné par son métier, concocte, avec l’aide d’un apprenti, les pâtisseries qui seront proposées dans quelques heures.

Dans ce métier harassant, le rythme des journées est soutenu. Ils travaillent la nuit, 6 jours ou parfois 7 jours sur 7 et quand le magasin ouvre ses portes à 6h30, il y a longtemps que leur journée a démarré !

A côté, le boulanger s’active pour préparer la fournée de pains et de baguettes du jour.

Ah la baguette…la vraie et bonne baguette, vous savez… celle où il vous est impossible de rentrer chez vous sans en avoir entamé un morceau croustillant…

Et que dire des viennoiseries ? Souvent copiées, rarement égalées, à l’étranger, j’avoue qu’un bon croissant, un pain aux raisins ou encore un pain au chocolat – ah non ! attention ici, on dit chocolatine, ne nous fâchons pas -, feuilleté à souhait est absolument irrésistible. Et bien désormais, je peux dire que je sais comment on en fait et de succulents.

Voici les étapes en images.

Une fois la pâte étalée, on se sert d’un drôle d’outil appelé bicyclette pour tracer des triangles réguliers.

Puis on les roule avant de les laisser reposer un long moment voire toute une nuit. Admirez au passage le feuilleté !

Pour les pains au raisins et les chocolatines, on procède de façon similaire. Et on insère deux morceaux de chocolat dans un chocolatine !

Et voilà, qui en veut ?

Des spécialités

Passionné par son métier, Gilles réalise à l’occasion des fêtes des chocolats maison – miam, miam…je les ai tous goûtés bien sûr !

Des guinettes une spécialité locale

Les fêtes à venir sont l’occasion d’élaborer de nouvelles recettes.

Ainsi en est-il des panettone. Vous savez cette spécialité italienne qui est une brioche fourrée avec des raisins secs des fruits confits ?

Voyez comme il est content le chef !

Et qui dit fêtes de fin d’année, dit bûches n’est-ce pas ? Cette année, l’omelette norvégienne a le vent en poupe. Mais aujourd’hui, c’est parti pour une bûche tout chocolat. On commence par une génoise au chocolat puis…

Et on n’oublie pas la décoration de saison s’il vous plaît !

Vous n’êtes pas fan de bûches ? Pas grave il y a tant d’autres propositions ! Regardez !

A moins que vous ne soyez tentés par….

moi, j’ai totalement craqué sur ces cannelés au Sauternes ! A tomber…

Hein ? Comment çà vous abandonnez la diète ? Hé… hé…. mais où allez-vous en courant ?

Quoi ? A Preignac !!!

Et vous voulez l’adresse ? Boulangerie Pâtisserie LENOEL, 13 bis rue de la Liberté.

Une page se tourne, septembre 2020

Après des années de labeur, Gaëlle et Gilles viennent de céder la boulangerie. Ils ont d’autres projets, d’autres envies.

Je leur souhaite le meilleur.

Et encore !·Vie au Maroc, Vie d'Expat

Bonne Année 2020

Bonne Année 2020

 

Aujourd’hui premier jour de l’année 2020, premier jour d’une nouvelle décennie !

Aujourd’hui avec nos familles, nos amis, nos proches, nos voisins, nos collaborateurs, nos connaissances, nos commerçants etc, nous échangeons des voeux de bonne santé, de paix, de joie et de bonheur !

Avec sincérité et avec coeur ! Pour tous, partout dans le Monde.

Aujourd’hui, nous regardons la décennie écoulée et nous nous projetons dans celle à venir.

Avec nos rêves, nos envies, nos souhaits et nos désirs.

Personne ne sait ce que la décennie lui réserve.

Mais nous sommes les seules et uniques personnes à être les acteurs, les auteurs, les réalisateurs de ce futur.

Alors à l’aube de cette décennie, au diable nos craintes, au diable la tête qui balance entre le cœur et la raison, au diable les peurs de toutes sortes !

VIVEZ !

Intensément !

Je vous embrasse.

Belle et Heureuse Année 2020.