Les voyages de la Tribu

Escapade grecque en famille : Athènes

Aujourd’hui, nos tribulations nous emmènent en Grèce et particulièrement à Athènes, bien sûr en famille !

Grèce

Entre la fin des épreuves du bac de Fils Aîné et ses résultats, nous en avons profité pour partir quelques jours, en famille en juin 2019.

Au programme, Athènes,ParosSantorin

Comme d’habitude, j’ai tout organisé. Première étape : la capitale :

Athènes

Après un vol plaisant avec la compagnie aérienne Transavia et une arrivée mouvementée puisque nous nous sommes fait vomir dessus par un adolescent au moment de quitter l’avion, expérience qu’on ne souhaite à personne, nous voilà enfin dans le bus X95 direction le centre d’Athènes à près de minuit.

Ayant téléchargé au préalable le plan de la ville, grâce à l’application maps.me qui fonctionne sans internet, de la place Syntagma, nous arrivons sans encombres avec nos valises à roulettes, à l’hôtel que j’ai choisi non seulement pour sa situation et son confort mais aussi pour CETTE vue depuis la terrasse, au petit déjeuner.

Alors certes le quartier est en devenir mais cela ne nous pose aucun souci. De l’hôtel, nous avons accès à pied à bon nombre d’attractions et puis il est proche d’une station de métro de la ligne 1 qui nous emmènera directement au Pirée !

Nous en profitons pour visiter tranquillement et saisir quelques œuvres urbaines.

Pour ce très court séjour d’à peine deux jours à Athènes, connaissant la tribu, j’ai privilégié les extérieurs.

Et quel est l’incontournable à Athènes ? L’Acropole bien sûr !

L’Acropole

Bon je ne vais pas vous faire un cours d’histoire mais disons tout de même que ce site archéologique qui surplombe la ville est sans doute le plus bel exemple artistique et architectural hérité de la Grèce Antique. Et tout comme les cités maya au Mexique, il faut savoir que les monuments étaient colorés !

Nous amoureux des vieillies pierres ne pouvions qu’aimer les lieux, malgré la foule et malgré les échafaudages qu’on dirait perpétuels.

Magnifique n’est ce pas ?

Vue sur la ville

Malgré le nombre de visiteurs de tous les pays et bien qu’il fasse très chaud, nous parvenons à admirer l’odéon d’Hérode Atticus.

Le site est vaste, nous avons le temps. Au pied de l’acropole, nous découvrons l’Agora.

Dans un autre style mais toujours afin de concilier les goûts des uns et des autres, nous voici au stade qui a vu l’arrivée du marathon lors des jeux olympiques de 2004.

Le stade Panathinaico

Avec des enfants ou des adolescents, ne manquez pas cette visite même en pleine chaleur !

Reconstitué selon les plans d’origine sur le site même, ce stade qui peut accueillir des milliers de spectateurs ne peut qu’inspirer l’athlète qui sommeille en vous. Si si !

L’envie sera grande de courir et de s’imaginer tel un champion faisant un tour d’honneur, porteur de la flamme olympique sous les vivats de la foule en liesse ! Dans ma tribu en tout cas, les ado n’ont pas résisté !

Pour les moins sportifs ou les plus raisonnables, ne pas oublier le petit musée auquel on accède par un couloir souterrain bien frais !

La place Syndagma

Comme il ne nous reste plus que quelques heures, nous avons choisi de déambuler aux alentours de cette place animée qui signifie « la constitution » en grec.

Devant le vieux palais, a lieu la relève de la garde.

Puis, nous faisons une pause bien méritée.

Car voilà l’heure de retourner à l’hôtel prendre nos bagages.

Direction le Pirée, le port d’Athènes où nous prendrons un ferry pour l’île de Paros, dans les Cyclades.

Un commentaire sur “Escapade grecque en famille : Athènes

Laisser un commentaire