Les voyages de la Tribu

Escapade à Venise en famille

Il y a un an tout juste, nous y étions, à Venise, en Italie et pour une fois, en équipe réduite : Queen M, Loulou et moi.

C’était mon cadeau d’anniversaire. Voulant me faire plaisir, les enfants n’avaient de cesse de me dire que c’était pour moi, qu’on allait où j’avais envie !

« Pas trop de visites d’églises quand même, Maman, hein ? » J’ai promis. Et je me suis lancée dans la préparation.

Pour ce séjour de six jours, j’ai cherché un hébergement calme avec cuisine pour plus de liberté, qui accepte de garder nos bagages jusqu’à notre départ pour le vol retour dans l’après-midi (sur place, j’ai ensuite découvert qu’il y avait plusieurs consignes dans différents quartiers).

Le logement devait être, aussi, bien situé, au centre de Venise, histoire de pouvoir éventuellement me balader avant le réveil des marmottes – qui se levèrent finalement à heure raisonnable – et bénéficier d’un accès direct et facile depuis l’aéroport.

J’ai porté mon choix sur le quartier du Rialto et si l’hébergement n’avait pas grand charme, il était propre et fonctionnel avec même un petit supermarché à 30 mètres, bien pratique.

Depuis la sortie du terminal de l’aéroport, l’itinéraire est fléché et quinze minutes plus tard, nous voilà devant l’embarcadère. Un bateau rapide nous emporte direction le Grand Canal.

Découvrir Venise était un rêve. Et aujourd’hui je le réalise ! Wahou !

Ah la Sérénissime…

Hors France et Maroc, l’Italie est sans doute le pays que j’ai le plus visité.

Est-ce parce que ma grand-mère paternelle était italienne ? Peut-être ! Même si je parle pas italien, je me sens bien dans cette contrée. La sonorité de la langue, la gestuelle, la gastronomie, la beauté des paysages, les trésors architecturaux des villes etc, me plaisent.

Pourtant en dépit de mon grand âge – eh oui je suis née au siècle dernier, comme disent mes chenapans de rejetons- je n’avais encore jamais visité Venise.

Les avis étant partagés sur la cité lacustre entre ceux qui adorent et d’autres qui n’y voient qu’un commerce géant digne d’un parc d’attraction, j’avais peur d’être déçue.

Il n’en fut rien. Dès l’arrivée, la Sérenissime m’a envoutée.

A l’arrêt Rialto, nous débarquons avec nos valises à roulettes et affrontons la foule. On se croirait sur le quai du rer A, à La Défense, direction Cergy un jour de grève ! Après des années de transport en commun, je maitrise l’art du faufilement mais il est vrai que durant tout notre séjour, quelque soit l’heure, le pont du Rialto, point névralgique de la cité, sera LE passage obligé pénible.

N’ayant absolument aucun sens de l’orientation, j’avais emporté un plan. Malgré tout, nous errons dans les ruelles du quartier, pourtant facile vu d’une carte ! Nous voilà devant la porte du logement. Sauf que le rendez-vous a lieu ailleurs. Nous finissons, enfin, par retrouver notre loueur qui parle bien français et nous donne les informations nécessaires.

Vue depuis la chambre de notre logement

Les bagages déposés, nous nous rendons sur la placette à deux pas pour déguster notre premier dîner local et pour ma part, le premier Spritz du séjour.

Recette du Spritz : dans un verre à pied, déposez 3 glaçons, ajoutez une demi rondelle d’orange, puis versez ensuite 1/3 d’Apérol ou de Campari et 2/3 de Prosecco. En option ajoutez un trait d’eau gazeuse. Santé !

Un petit tour, après dîner, le long du Grand Canal et nous rentrons le sourire aux lèvres.

Par oubli sans doute, il n’y a qu’une serviette de toilette pour 3. Avez-vous déjà essayé de trouver du linge de toilette à Venise, vous ?

Comme challenge, je vous garantis que le niveau est assez élevé ! On en a fait des commerces dans l’espoir d’en trouver ! Mais, c’était échec sur échec. Pourtant, sur les fils à linge, cela existait ! Alors ?

Enfin, devant le pont du Rialto, parmi les kiosques à touristes, qui brodent des articles à la demande, à prix élevés, on a fini par dénicher une serviette de toilette. Sauvés !

Comme la broderie était obligatoire, on a commandé « Venise » bien sûr. Quand certains rapportent des souvenirs décoratifs, nous on ramène une serviette brodée ! Et depuis, je vérifie qu’il est mentionné « linge de maison et de toilette » dans les locations qu’on réserve !

Pour ce séjour, afin de pas passer trop de temps dans les files d’attente (inévitables), j’ai acheté des « pass » pour les transports et plusieurs billets coupe-file.

A refaire, je ne prendrais pas l’option « transport » car au final, entre l’attente du vaporetto et sa lenteur, on a aussi vite fait d’y aller à pied !

Loulou est notre guide piéton. Carte en main, il étudie l’itinéraire et Queen M et moi suivons. C’est un excellent guide. Au cas où, j’avais tout de même téléchargé avant de partir la carte de Venise sur l’application « maps.me ». Mais notre guide s’est super bien débrouillé aussi je ne lui ai prêté mon téléphone que le dernier jour !

Sur une place, nous avons même fait la connaissance d’une retraitée française, installée depuis des années à Venise, venue nous donner quelques conseils de visite en voyant Loulou plonger dans sa carte; Un instant bien sympathique !

Avant le départ, j’ai aussi pris la précaution de télécharger une application météo qui nous a bien aidé sur place car nous avons eu aussi une journée entière de pluie ! On en a alors profité pour visiter plusieurs musées, au sec !

Queen M et moi aimons prendre des photos alors inutile de dire que Venise est un formidable terrain de jeux pour les amatrices que nous sommes. Résultat plus de 700 clichés. Bien sûr il a fallu trier ! Allez, je suis sympa, ici seulement une petite sélection.

Car Venise c’est bien entendu les incontournables mais aussi et surtout la magie des ruelles, des petites places des canaux…qu’on découvre subitement si on accepte de se perdre dans cette magnifique cité.

Les Incontournables

Evidemment en première position, la Place Saint Marc !

Place San Marco

On a beau avoir déjà vu à maintes reprises cette place en images, elle n’en demeure pas moins magnifique. J’étais toute émue.

A toute heure ou presque il y a du monde. J’avais lu que les visites des groupes avaient plutôt lieu le matin donc on a privilégié les fins de journées ! Et avec raison : les queues étaient bien moins longues.

Plusieurs musées et bâtiments sont à découvrir sur cette place.

la Tour de l’Horloge
Le campanile

D’en haut, on a une superbe vue de la cité et ses alentours.

Sur la place également, le musée Correr et les appartements de Sissi par exemple, sont à découvrir !

Admirez la finesse de ce meuble dans les appartements de Sissi

Mais l’attraction principale c’est bien sûr, la célèbre basilique.

La Basilique San Marco

A l’intérieur les photos sont interdites. Nous avons respecté la consigne. Des italiennes d’un âge certain, postées devant le panneau d’interdiction, n’ont, elles, pas eu la même réaction et ont pris plusieurs clichés, à la consternation de Loulou.

Le bâtiment a plus de 800 ans et c’est superbe.

Jouxtant la place, voilà un autre joyau de la cité lacustre.

Le palais des Doges

Que de monde pour la visite même avec un billet coupe-file. Après plusieurs essais, sous la pluie, nous y sommes retournés en fin de journée et là oh chance…la queue avait disparu.

Que dire du « Palazzo Ducale » ? Bellissimo !

Quelles richesses sur ces murs et ces plafonds dans les différentes salles ! Des œuvres de Véronese, Titien, Tintoret s’offrent à nos yeux. De l’Art !

Cependant, une visite accompagnée d’un guide nous aurait peut-être permis de mieux apprécier le site. Peut-être aurais je dû choisir la visite guidée des itinéraires secrets pour mes ado car au final, c’est la visite qu’ils ont le moins apprécié !

Et puisque j’évoque les incontournables, je ne peux omettre le pont du Rialto. Je ne suis pas en mesure de dire combien de fois nous l’avons franchi durant notre séjour mais beaucoup !

Le Pont du Rialto

Mais pourquoi donc cet intérêt immodéré pour ce plus vieux pont de Venise ? Pour la vue sur le Grand Canal bien sûr !

N’est-ce pas sublime ?

Pour bénéficier de ce point de vue à 360°, il suffit de grimper au sommet de La Fondaco dei Tedeschi. Par contre, il est obligatoire, au préalable, de réserver un créneau sur https://www.dfs.com/en/venice/t-fondaco-rooftop-terrace. La visite sur la terrasse est limitée à 15 minutes mais c’est gratuit ! Un vrai bon plan non ?

Quelle vue sur le Grand Canal !

Et qui dit canal dit lagune. Qui dit lagune dit iles, comme celles de Murano et Burano.

Les îles Burano et Murano

Après avoir regardé l’appli météo, pas le choix, la plus belle journée c’est lundi; lundi de Pâques, un jour où les fours à verre soufflé seront fermés donc. Que fait-on ?

On choisit la belle journée ! Et comme j’ai lu aussi que si on veut avoir une impression d’être seuls au monde, mieux vaut commencer par Burano, direction Burano en première étape !

Burano

Effectivement, nous ne sommes pas si nombreux à l’arrivée. Les habitants sont invisibles ou presque.

Burano c’est l’île aux maisons colorées. Mais si vous savez, ces maisons aux tons vifs…. Vous ne voyez toujours pas ? Regardez.

Ne sont-elles pas jolies ces maisons ? Cela donne des idées non ? Par exemple à Casablanca, plutôt que de dire que la maison est située entre l’épicerie de Momo et la station service Machin, on pourrait dire que c’est la maison mauve, rose, bleue…

A cette heure là, l’île est tranquille et nous prenons notre temps. Queen M et moi ne cessons de prendre des clichés; avec parfois une certaine poésie comme celle-ci avec Loulou en modèle.

Murano

Après les couleurs vives de sa voisine, Murano, nous semble plus terne, d’autant que le soleil commence à être timide. Il n’y a pas grand chose d’ouvert.

Mais dans une boutique, nous achetons tout de même des « charms » en verre de Murano pour mes bracelets, à des prix bien moins élevés. Et plutôt qu’un tour en gondole, je choisirais un charm « gondole » à titre de souvenir.

Nous nous éloignons un peu et allons nous promener dans des endroits moins fréquentés. C’est la fin du long week-end et c’est…désert.

Nous hésitons à nous rendre à Torcello, une autre petite île pittoresque mais décidons finalement de rentrer. Le retour en bateau est très agréable et nous sommes enchantés de notre belle journée.

Pour dîner, la question se pose de savoir si nous retournons au restaurant de l’autre soir ou si nous faisons des emplettes et restons dans notre logement.

Car Venise a quelques spécialités culinaires bien tentantes qui sont aussi des incontournables.

Les spécialités culinaires

Depuis que nous ne vivons plus en France, certain mets sont devenus très rares dans nos assiettes et notre séjour à Venise est une fête gustative ininterrompue. Si Queen M et Loulou explorent avec bonheur, les différentes pizzas,

nous faisons aussi honneur à la charcuterie italienne;

et pour ma part, je me régale avec des spécialités locales comme du foie de veau à la vénitienne, des gnocchis à la vénitienne sans oublier les fameuses « cicchetti », petites bouchées très variées, servies au bar à vin, juste en dessous du logement.

Mais Venise c’est aussi des endroits moins connus, une ambiance, une façon de vivre. Voici nos coups de cœur.

Les coups de cœur

Ce séjour est mon cadeau d’anniversaire, pour une bougie particulière. Ce voyage est un cadeau commun offert par mon époux, mes enfants, ma famille, mes ami(e)s, mes copains/copines. Il a donc une saveur particulière et résonne avec force dans mon cœur.

Queen M et Loulou ont contribué sur place, à rendre ce séjour inoubliable. Aussi, il me semble pertinent de partager, sans classement, les trois coups de cœur de notre trio.

Balade dans le jardin de la Biennale

Quand l’appel au calme se fait sentir, il faut suivre le quai qui longe le palais des doges et continuer jusqu’au bout.

Non seulement, plus on s’éloigne, moins on croise de touristes et plus on approche de la verdure, mais surtout, on bénéficie de vues magnifiques comme celle-ci par exemple.

Avec Queen M et Loulou, ma photo préférée du séjour !

Dans ce « giardini », on peut croiser des créatures étranges, des sportifs, des rêveurs, des lecteurs, des groupes d’amis…et avoir l’impression ou presque d’être seuls au monde.

Le lieu est paisible et le temps s’y écoule doucement. On a adoré !

Un endroit nous a également beaucoup plu : c’est le théâtre de la Fénice.

Teatro La Fenice

Cette visite réservée préalablement, a fait l’unanimité. Situé également dans le quartier San Marco, cet opéra est juste magnifique !

Certes, il s’agit d’une rénovation puisqu’un incendie criminel a causé de terribles dégâts en 1996, à ce bâtiment de la fin du XVIII siècle, mais la visite, équipée d’un audio-guide est intéressante (https://www.teatrolafenice.it/).

Assister à une représentation dans ce lieu, doit être magique. A faire au moins une fois dans sa vie paraît-il !

Mais ce qui nous a le plus enchanté, c’est de nous égarer volontairement dans Venise.

Se perdre !

Admirer les façades des « palazzo », regarder les artistes de rue, longer les canaux, tomber sur des impasses, découvrir le savoir-faire d’ artisans passionnés, musarder le nez au vent, bref prendre le temps de se laisser charmer par cette belle cité.

Très vite, dès qu’on s’éloigne du cœur de la cité, il n’y a moins de monde et quand on croise quelqu’un, on se met immédiatement sur la droite pour ne pas gêner surtout si la personne lance un « permesso » car il s’agit d’un Vénitien qui lui, n’est pas en train de flâner !

On a aimé ces promenades, ces découvertes, ces canaux. Certes Venise est très touristique et il conviendrait d’en prendre soin pour que le plus grand nombre puisse continuer d’en profiter encore longtemps.

Venise séduit les amoureux, les familles, les amis, les voyageurs du monde entier. Elle nous a séduite.

Et c’est à regret que nous lui disons « au revoir ».

Des images plein la tête et des souvenirs magnifiques, nous rentrons retrouver Fils Aîné et l’Homme. Venise, nous reviendrons.

Dans mon cœur, aujourd’hui, le souvenir de la Sérénissime est un magnifique cadeau chéri.

Aussi, à nouveau, merci à toutes les personnes qui ont participé à la réalisation de ce rêve.

5 commentaires sur “Escapade à Venise en famille

  1. Agathevisor – Expatriée au Maroc depuis septembre 2017 avec ma tribu, j'ai créé ce blog pour raconter notre nouvelle vie, découvertes etc et aussi partager nos voyages ! Enjoy your life !
    Agathevisor dit :

    Merci les filles votre retour me fait bien plaisir ! Ce serait avec grand plaisir de partager avec vous une de ces si belles spécialités italiennes ! Bises

  2. Tes photos sont très belles et on voyage de nouveau à Venise depuis notre canapé 😉 ça donne très envie de revoir toute cette beauté et puis les photos des spécialités… Quelle torture en temps de confinement !
    Très bel article, bravissima 🙂

  3. Agathevisor – Expatriée au Maroc depuis septembre 2017 avec ma tribu, j'ai créé ce blog pour raconter notre nouvelle vie, découvertes etc et aussi partager nos voyages ! Enjoy your life !
    Agathevisor dit :

    On a adoré !

Laisser un commentaire