Et encore !

Liberté, ce sentiment

Le thème proposé par Jordanie Découverte https://familyinjordan.com/pour le rendez-vous mensuel d’#HistoiresExpatriées est « La Liberté ».

Délibérément, j’ai choisi de rester sur un ton très léger.

J’avais plein d’idées et me faisais une joie de commencer par quelques paroles détournées de cette célèbre chanson d’il y a plus de 50 ans écrite par Georges Moustaki, interprétée par Serge Reggiani :


Ma liberté
Longtemps je t'ai gardée
Comme une perle rare
Ma liberté
C'est toi qui m'as aidé
À larguer les amarres
Pour aller n'importe où
Pour aller jusqu'au bout
Des chemins de fortune
Pour cueillir en rêvant
Une rose des vents
Sur un rayon de lune

Sauf que je n’ai pas retrouvé ma liberté, puisque le Maroc où je vis, prolonge encore, le confinement strict en zone 2 jusqu’au 10 juillet prochain. Quatrième mois… je n’en peux plus, même avec de belles conditions de vie et le soleil.

Au vu de cette nouvelle, je l’avoue, j’ai songé à renoncer à écrire sur ce thème.

A quoi bon évoquer la liberté quand on n’a pas le droit de sortir de chez soi, quand on ne peut même pas faire le tour du quartier à pied, ni même accéder à la mer qui est pourtant devant chez soi ?

Boulevard de la Corniche, Casablanca, Maroc

Les frontières du pays sont fermées. Cette précieuse liberté qui me permettrait de retrouver enfin, Fils Aîné, étudiant en France, que je n’ai pas serré dans mes bras depuis 4 mois, n’est pas accessible actuellement. Impossible de revoir la famille, les amis, les potes…

Mais c’est assez d’être triste et de pleurer encore.

Alors aujourd’hui, même si mon passeport prend la poussière dans un tiroir, même si le Maroc ne donne aucune visibilité ni information sur l’après confinement, j’essaie de trouver en moi les ressources pour supporter cette éternité.

Je plonge dans mes pensées et évoque les lieux ou situations qui me font me sentir libres !

La mer

Parce que j’ai grandi tout à côté, cette immensité liquide est ma source bien-être, mon antidépresseur naturel, ma thérapie !

Pieds nus dans le sable, je marche le long de la plage et je respire à pleins poumons : Je suis libre !

Ici la jolie lagune de Oualidia au Maroc

Le désert

Moi la grande bavarde, j’aime le silence du désert et sa quiétude. On y ressent de la sérénité. Face à ces dunes de sable, petit être humain perdu, je me sens libérée ! Le désert m’apaise.

Merzouga, Désert du Sahara, Maroc

Les routes nord américaines

Installé dans le véhicule, auto, camping-car, moto qu’importe…c’est parti pour de longues heures mais on s’en moque !

Le ruban de l’asphalte se déroule pendant des kilomètres et des kilomètres de lignes droites parfois avec juste l’horizon pour décor. Quel bonheur. Un puissant sentiment de liberté domine ! Si on le décide, on ne s’arrête jamais, on va où bon nous semble…

Attention toutefois : cela ne fonctionne ni en Europe, ni au Maroc, selon mon expérience ! Uniquement aux USA et au Canada !

On the road yeah !

On the road, région de Denver, USA

Les feux d’artifice

Et oui je sais, cela m’étonne moi-même.

Voir l’explosion de ces couleurs et formes, la tête levé vers le ciel me procure un sentiment de liberté et de joie.

Faire des « oh » des « ah » de ravissement comme si j’avais toujours 4 ans ! Applaudir ! Sourire …

Peu importe le lieu. Assise dans l’herbe, debout dans une foule ou sur un balcon en bonne compagnie, j’adore.

A Cody, USA, un 4 juillet

Par contre, il faut choisir soit on regarde, soit on prend des photos. Bon ben, il y a peu de belles photos à l’arrivée, en ce qui me concerne; donc je préfère regarder.

Le plus beau feu d’artifices vu à ce jour, est celui de Monaco, il y a … un certain temps.

Et vous ?

Qu’est-ce qui vous fait vous sentir libre(s) ?

Ci dessous les articles des autres participants à ce rendez-vous :


10 commentaires sur “Liberté, ce sentiment

  1. Je crois qu’on a tous un sentiment de liberté face à la nature mais pour moi, ça serait en pleine campagne plutôt qu’au bord de la mer ou dans un désert et je suis sûre que mon mari (Bavarois) parlerait de la montagne. J’espère que tu va bientôt retrouver cette liberté qui te manque. Bon courage !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.