Et encore !

Expatriation et nouveau départ

Expatriation et nouveau départ ? Tout nouveau, tout chaud !

Je suis ravie de partager aujourd’hui un autre article écrit cette fois pour la rubrique « invité » du blog Lifestylenomade

Louise nous offre des articles intéressants et de magnifiques photos sur son blog. Mais pas seulement. Car elle convie également des invités. Et ceux ci évoquent leurs expériences réelles et variées sur le large thème du voyage et ou du nomadisme.

Je vous présente ma contribution.

Bonne découverte !

Extrait :

Pourquoi une expatriation ?

Après plusieurs années de vie stressante « métro boulot dodo » en île de France, nous rêvions d’ailleurs, comme tant d’autres franciliens.

Mon conjoint ayant eu une opportunité professionnelle pour un poste à Casablanca, au Maroc, nous sommes venus séjourner, quelques jours avec les enfants âgés alors de 16, 14 et 11 ans pour voir si cela nous plairait.

Entre la proposition et notre arrivée au Maroc, 4 mois se sont écoulés, vacances de trois semaines aux Etats Unis incluses, un truc de dingue.

De mon côté, j’ai dit « au revoir » à mon poste et à mes collègues et grâce à une hiérarchie humaine et bienveillante, j’ai pu bénéficier d’un très long congé.

Expatriation et changement de vie

Après des années de courses après le temps, ce changement de rythme a été bienvenu. Pour autant, ce changement n’a pas été de tout repos parce que les premiers mois ont été consacrés à l’adaptation à ce nouvel environnement même s’il n’y a pas la barrière de la langue. Nous vivons sur un autre continent, avec des mœurs et des habitudes de vie différentes.

Les première mois, Queen M, 14 ans, à ce moment là, opposée à cette expatriation, a été difficile à vivre, ne perdant jamais une occasion de nous rappeler qu’elle n’avait pas choisi de déménager. Fils Aîné, 16 ans vivait lui, son premier amour mais à distance puisque la copine elle était, en France et cela n’a pas été sans quelques tensions. Loulou en revanche, qui entrait au collège s’est adapté immédiatement et a été le premier à se faire des copains. L’Homme lui découvrait son nouveau poste, ses nouveaux collègues etc.

Pour ma part, pour la première fois de ma vie, moi qui ai toujours exercé une activité professionnelle (je suis juriste), je me retrouvais devant une page blanche à écrire.