Et encore !

Voyage…sans voyager

Voyage…sans voyager !  Voilà le thème très actuel proposé sur son blog, par Lénou que je remercie.

En ces temps particuliers de pandémie, le sujet proposé ne peut qu’inspirer la voyageuse que je demeure.

D’après le dictionnaire Hachette, voyager est un verbe intransitif qui signifie « faire des voyages » ou être transporté (pour des denrées).

Aujourd’hui, « faire des voyages » est devenu compliqué !

Toutefois, on peut voyager autrement !

Vie à l’étranger

Quand on vit dans un autre pays, on est un peu en voyage tous les jours : une autre langue, d’autres habitudes, une autre culture.

Sans compter la découverte du pays d’accueil. Je vis au Maroc depuis 3 ans et demi. Mais, je n’ai pas fini de découvrir le royaume. Entre le littoral, le Sahara, l’Atlas, les vallées, les villes, les communes rurales, ce beau pays a de quoi satisfaire toutes les envies des voyageurs.

Je continue donc à voyager au quotidien !

Sans bouger de mon fauteuil, je voyage aussi autrement

Voyager dans le passé ou le futur

Pour cela, je rouvre mes albums photos et me replonge dans mes périples passés.

Ou je peux choisir de les raconter sur le blog, Agathevisoretcie.com. Car choisir les photos qui vont illustrer un article, c’est aussi plonger à nouveau dans le voyage.

Je peux aussi rêver à des voyages futurs et peaufiner ma liste de destinations. Bien qu’ayant eu la chance de parcourir pas mal d’endroits sur la planète, j’ai encore plein de projets de voyage à réaliser : l’Australie, le Sri Lanka, l’Afrique du Sud, l’Ecosse, Bali, l’Equateur et les Galapagos. Et la liste n’est pas exhaustive ! Rien que d’évoquer ces noms m’emmène déjà loin.

L’autre jour, une personne de ma famille m’a sollicitée pour une suggestion de destination dans le cadre d’un projet. Avec quelle joie, je me suis précipitée pour répondre à sa demande !

Je lui ai certes suggéré un pays mais aussi un itinéraire avec les lieux et activités à découvrir en fonction des goûts des uns et des autres. Pendant quelques instants, j’en ai oublié la pandémie tout à mon traçage de futur périple.

Cela m’a fait un bien fou ! Mes envies de voyage sont toujours là. Intactes ! Un jour, le plus prochain possible c’est sûr, je repartirai !

En attendant, je prends parfois la poudre d’escampette de façon virtuelle.

Voyage virtuel

Aujourd’hui, il suffit d’allumer un écran et on part en balade, que ce soit à côté de chez soi ou à des milliers de kilomètres.

Queen M, ma fille équipée d’un casque de réalité virtuelle s’est ainsi retrouvée à Montréal en été puis en hiver alors qu’elle était juste dans une pièce ici à Casablanca.

Moi l’amoureuse des voyages, je suis diverses personnes ou groupes de voyageurs sur les réseaux sociaux. Au quotidien, je m’extasie devant des paysages des scènes de vie des lieux etc.

J’ai aussi un éphéméride où chaque jour, je découvre une photo d’un endroit dans le monde.

Face à mon écran, il m’arrive aussi de visiter des galeries, des musées ou des lieux. Certes, ce n’est pas comme de le vivre. Mais en attendant…

Et puis, il y a la musique. Un air et hop, on se souvient immédiatement de personnes, de lieux, de certains moments de nos voyages. Il suffit alors d’entendre certaines notes et nous voilà transporter sur les routes américaines en famille, en amoureux en Jordanie ou à une soirée d’été en bonne compagnie.

La lecture est un autre puissant aimant à voyages parce qu’elle appelle d’autres sens.

Voyage intérieur

En ce moment, je lis effectivement davantage de récits de voyages qu’ils soient la narration d’un périple ou l’illustration d’un cheminement intérieur.

Est-ce parce que je ne puis arpenter le monde que j’ai besoin de ce type de lecture ? Suis je en phase d’interrogation personnelle du fait de la pandémie ? Est-ce parce que je ne peux plus voyager comme je l’entends que j’éprouve le besoin de lire le ressenti des autres en voyage ? Est-ce parce que je reste physiquement immobile que je cherche à comprendre mon moteur intérieur ?

Je ne sais pas.

Ou plutôt si, tout est bon pour faire un voyage ! Même sans voyager 🙂